LA LIBRE COMMUNE D’OAXACA

Juin-décembre 2006 : rébellion et répression au sud du Mexique

Il était une fois, au Mexique, une ville et sa région soumises à la tyrannie meurtrière d’un gouverneur véreux. Les habitants presque unanimes décident un jour de le chasser et de faire leurs affaires eux-mêmes. Ils occupent la rue et les administrations, mettent en déroute les sbires du cacique, créent une assemblée populaire souveraine et, le temps d’un long été, s’adonnent aux plaisirs interdits de la démocratie directe. Ils veulent vivre librement et dignement, c’est-à-dire sans se plier aux diktats de la mondialisation. Les puissants, d’abord pris de court par cette révolte qui menace de faire tache d’huile, mettront près de six mois à reconquérir le terrain perdu par l’économie. Des gens de guerre sont dépêchés par milliers pour envahir et punir la ville insurgée. (…)Mais cette révolte si persistante a su entre temps se faire connaître : un peu partout dans le monde, des gens de cœur ont proclamé leur solidarité avec les barricadiers d’Oaxaca, faisant çà et là quelque tapage afin de gêner la répression.
Un peu partout, mais trop peu en France : ici, les médias aux ordres ont passé sous silence ces événements pourtant peu ordinaires.

Pour plus d’info les éditions L’insomniaque et « CQFD » publient un hors-série sur « La libre commune d’Oaxaca » (28 pages, 3 euros), avec des chroniques de témoins directs, des analyses, une chronologie des événements et une riche iconographie. En kiosques et librairies à partir du 5 janvier 2007.
Et sur internet : http://www.cequilfautdetruire.org/ et http://insomniaqueediteur.free.fr/

1...34567...14



createur de societe |
Je ne vote pas pour n'impor... |
On Veut Pas Martine Aubry |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des jeunes socialistes
| droits-humains
| A l'ouest du nouveau